Accéder directement au contenu

Musique

BARABARA : En Attendant le lever du soleil

Il était une fois le barbouze

Dirt Noze, le 9 novembre 2015

BARABARA nous propose un excellent clip pour illustrer le très bon En Attendant le lever du soleil, produit par Mark Dawson et sorti précédemment sur son Soundcloud.

Filmé par BARABARA et réalisé par Thomas Schira, on y retrouve les thèmes chers au rappeur : l’Afrique de l’Est, la nuit, le sexe, l’alcool et la boxe, comme autant d’échappatoires à la folie destructrice des hommes. À moins que cela ne soit pour anesthésier ses propres démons.

En espérant qu’En Attendant le lever du soleil ne soit que le signe avant coureur d’un projet plus important à venir.

Il était une fois le barbouze

C’est l’occasion de se replonger dans le très bon premier EP du bonhomme, sorti en 2014, Il était une fois le barbouze. Un projet injustement passé trop inaperçu, et dans lequel BARABARA raconte en huit titres la ballade métaphysique, poétique et schizophrène, du Barbouze, alter ego du rappeur aux prises avec son double, sur fond de fin du monde.

C’est peu de dire que notre homme ne fait pas du rap léger. Il est difficile de danser dessus, ou alors au petit matin, titubant au fond d’un bar de nuit. Au premier abord, à une écoute inattentive et distraite, le rap de BARABARA peut sembler lourd et peu entrainant, et il est aisé de passer à côté de ce diamant brut sans y prêter attention. Et si ses poses viriles, la crudité de ses textes, et sa façon de malaxer certains mots comme on racle un vieux glaviot, peut faire penser à Booba, si son accent, sa diction, simple et directe, peut aussi parfois nous rappeler vaguement MC Jean Gab’1, l’écoute d’Il était une fois le barbouze, ne peut que nous ramener à certains grands noms de la chanson française.

L’écriture, la diction, ou encore certains aspects des productions, rappellent évidemment Serge Gainsbourg, période L’Homme à tête de choux, mais aussi Alain Bashung, que le rappeur aux gants de boxe cite d’ailleurs dans l’épilogue de l’album, le bien nommé La Fin.

- On peut télécharger gratuitement Il etait une fois le barbouze sur le site CaptchaMag.net.

- Lire l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder.