Accéder directement au contenu

Bilan 2014 : indie rap & abstract hip-hop

Selon Klaus Felitz

Klaus Felitz, le samedi Janvier 2015

En 2014, la scène rap indé, façon abstract/alternative, à connu une année riche en propositions et en aboutissements. Pour en retenir l’essentiel, Klaus a décidé de diviser les moments forts entre les projets qu’il faut avoir et les artistes qu’il faut suivre.

Must Have 2014

Voici ma sélection 2014 (version indie) avec ce que je crois être l’essentiel et le plus audacieux.


- #1 Run The Jewels - Run The Jewels 2

El-p & Killer Mike (Definitive Jux) formant Run The Jewels, ont sans doute livré l’album le plus complet et le plus abouti, avec un second degré assumé et (of course) une stratégie de diffusion "on point". Classique ? Yes sir.


- #2 Busdriver - Perfect Hair

Busdriver (Hellfyre Club) à emmené une proposition audacieuse et très réussie avec Perfect Hair et, pour beaucoup, a donné pleine mesure de ses talents le tout appuyé par des productions sonores "rampe de lancement" pour son flow psychédélique. Un must.


- #3 Hail Mary Mallon (Aesop Rock, Rob Sonic) - Bestiary

Aesop Rock & Rob Sonic (Rhymesayers), avec sans doute l’album le plus underground/alternative, nous offrent une production geek & rap combinés de flows futuristes et de bornes d’arcade. Une franche réussite.


- #4 Milo - A Toothpaste Suburb

Milo (Hellfyre Club), avec A Toothpaste Suburb, combine un flow romantique, paraboles et autres références philosophiques pour un rap iconoclaste & "grown up".
Sans nul doute l’un des emcees les plus immaginatif et créatif dans le vif de l’abstract.


- #5 Open Mike Eagle - Dark Comedy

Open Mike Eagle (Hellfyre Club), interprète Dark Comedy avec son flow smooth, ses envolées et ses punchlines brutales dans la lignée de ses productions passées avec là un véritable bijou d’album.


- #6 Sage Francis - Copper Gone

Sage Francis (Strange Famous) poursuit (encore) sa révolution verbale avec Copper Gone et ce, avec audace et un lyricisme à contre-temps dans la pure tradition de "reality writer". Un album d’exception qui place (encore) Sage Francis comme l’un des talents les plus purs et bruts de notre époque.


- #7 Clipping - CLPPNG

Clipping est sans doute le groupe d’alternative rap le plus brutal et l’un de ceux qui annonce le mieux les enjeux sonores de l’abstract contemporain, avec un son noisy et un emcee en première ligne brutal et sans compromis.
A déguster avec une plâtrée de barbelés.


- #8 Bishop Nehru & MF Doom - NehruvianDOOM

Nehru & Doom (Stones Throw) ou l’art de sublimer le emceeing à des hauteurs inégalées nous livrent un album solide destiné aux puristes déjà convertis au "Metal Face" et à son écriture défiant la gravité et livré brut dans l’espace et le temps.


- #9 Mr Oizo - The Church

Mr Oizo place ici un album de production pure et déjoue les codes et les sonorités du moment par une synthèse brillante de ce que l’abstract fait de mieux.
The Church est le "producer project" de cette année.


- #10 Uncommon Nasa - New York Telephone

Uncommon Nasa (feu Adam Warlock), le leader progressive rap, emcee/producteur et chef d’Uncommon Records nous livre ici le projet new-yorkais le pus inventif, innovant et créatif de cette année. Entre anecdotes et hymne à NYC, "New York Telephone" est incontournable.


Check That 2014

"Check That" est ma checklist des artistes à suivre/surveiller et qui ont contribué à rendre 2014 comme l’année la plus solide et la plus créative avec leur projets respectifs.
Revue d’effectif :

- Serengeti - Kenny Dennis 3
- Pigeon John & Alpha MC - The Rebound
- Zackey Force Funk - Money Green Viper
- Isaiah Toothtaker - Your Majesty
- Nocando - Jimmy The Burnout
- Free the Robots - 2 Snakes
- Giovanni Marks - C.O.A.T
- Kenny Segal - It’s All Math
- N8 NoFace & Chuck Steaks - I Drive, You Shoot
- Tobacco - Ultima 2 Massage