Accéder directement au contenu

Musique

Electric Ladylands #2

Dirt Noze, le 11 mars 2013

Electric Ladylands est une série de courtes sélections musicales, une ballade très incomplète et subjective dans les grandes avenues et les chemins de traverses du hip-hop contemporain.

Au programme de ce numéro 2 :

- On commence fort avec un premier titre produit par le duo Evil Nine sous forme de délire pornographique où Danny Brown se fantasme en un Black Brad Pitt en pleine possession de ses moyens. En attendant son prochain album qui devrait s’intituler ODB.
- On enchaine doucement avec un titre de Sam Rubik et Western Tink produit par Beautiful Lou.
- Herb Shuttles, une ballade planante de The Underachievers, ce groupe new-yorkais proche de la Beast Coast, qui plane en plein new age et qui s’est fait salement alpagué par FlyLo et son Brain Feeder californien.
- 1 Flip, un morceau un poil chelou de Squadda B (alias Hollywood Squadda), moitié du duo Main Attrakionz, sur une production très électrique de Blizzed Out
- 2 morceaux du rappeur et producteur Jonwayne, parce-que c’est comme ça et qu’il faut bien s’occuper en attendant son album qui devrait sortir bientôt chez Stone Throw. Tout d’abord 900, une instru toute douce puis Black Moon Remix, un titre vocal un peu plus tonique.
- Une instru bien sombre de Lee Bannon, producteur de Sacramento affilié au Raider Klan qui a sorti récemment un Caligula Theme Music 2.7.5 bien puissant.
- Funeral, le redemption rap de Pepperboy, l’ancien voyou de Little Rock qui prêche la bonne parole avec des rimes et un ton plaintif inimitables.
- Le Fuck You All The Time, track RnB de Jeremih et Natasha Mosley possède un groove moderne et incroyable, produit par FKi.
- Et on termine sur note jazzy et "optimiste" avec Lil Ugly Mane et son Alone and Suffering.

"I go to sleep with pictures of porn hoes on my wall
Bitch I’m tryna to fuck all y’all"


Edit : Certain morceaux peuvent avoir été supprimés de Soundcloud depuis la parution de l’article.