Accéder directement au contenu

Art

Isao Hashimoto, "1945-1998"

Quand l’apocalypse devient musique des sphères

Yann, le mercredi Octobre 2010

Il n’est pas indifférent que ce soit un japonais qui aie eu l’idée d’une oeuvre visuelle et sonore aussi simple qu’efficace. 1945-1998 d’Isao Ishimoto se présente comme un planisphère sur lequel viennent se signaler par des points colorés accompagnés d’un son toutes les explosions atomiques (2053 en tout !) ayant eu lieu durant le segment chronologique qui donne son titre à l’oeuvre, réduit à l’échelle de 14 minutes et 25 secondes. Très loin d’être "trash", la bande son est plutôt agréable à l’oreille, et n’est pas sans faire songer à certaines oeuvres de Riyoji Ikeda.

L’oeuvre sur le site de la CTBTO Preparatory Commission