Accéder directement au contenu

La Proie de l’autostop

Autostop Rosso Sangue

Dirt Noze, le jeudi Novembre 2010

Road movie, huis clos, guerre des sexes, compétitions machistes, virilité malmenée et viol semi-consenti.

Un couple en vacances et au bord de la crise - Franco Nero (Django) et Corinne Cléry (Histoire d’O) - prend en stop un étrange personnage - David Hess (La Dernière maison sur la gauche) - qui s’avère être un criminel en cavale.

JPEG

La Proie de l’autostop peut également se trouver sous son titre italien, Autostop Rosso Sangue , ou encore Hitch-Hike (voir Death Drive ). Réalisé en 1977 par Pasquale Festa Campanile (1977), il s’agit d’un film à caractère hybride, qui n’hésite pas à croiser des genres alors populaires comme le road movie, le survival et le rape and revenge. On trouvera également, au cours du film, un délicieux clin d’oeil au Duel de Spielberg.

Tourné à très petit budget, comme nombre d’excellentes productions italiennes de cette époque, Pasquale Festa Campanile a sut recréer l’Americana avec une bouteille de whisky, une Ford et les paysages verdoyant de la campagne italienne. Il fera même quelques petits détours via d’anciennes carrières abandonnées pour y retrouver le feeling si particulier du "désert du Nevada".

Road movie, huis clos, guerre des sexes, compétitions machistes, virilité malmenée et viol semi-consenti. Le scénario est assez riche et les thèmes abordés sont étonnants pour ce genre de productions. Hitch-Hike est par ailleurs un film qui ne manque pas d’humour. Il rend visite aux tourments des relations homme/femme et se termine sur une note très nihiliste.

Ennio Morricone nous mitonne, par dessus tout ça, une B.O. au banjo assez étonnante, entremêlée de pop hippy, qui ajoute encore une couche à l’ambiance générale.

- Vous pouvez télécharger ce film rare, grâce aux Introuvables, par ici :
http://www.megaupload.com/?d=A9U3IDR0
(mot de passe : lesintrouvables)

Portfolio