Accéder directement au contenu

Livres

MAIWAI : Minetaro Mochizuki

Dirt Noze, le 28 novembre 2010

Une jeune fille de 15 ans, un tantinet marginale et championne d’arts martiaux, qui passe bien trop de temps à malaxer son opulente poitrine et à montrer, par inadvertance, sa blanche petite culotte (il faut dire à sa décharge qu’elle maitrise admirablement bien le coup de pied sauté en jupe plissée), un jeune aventurier rocker qui roule dans la voiture de Retour vers le futur et dort avec ses lunettes de soleil, des pirates un poil foufous qui ne se départissent jamais de leurs masques de lucha libre et qui ont tout appris des arts martiaux sur Street Fighter, une ile au trésor, des mystères à foison, Libertaria : L’AVENTURE !

JPEG

Ça faisait 6 ans que les fans de Dragon Head attendaient la traduction en français de MAIWAI le nouveau manga de Minetaro Mochizuki, qui retrouve ici un "seinen" de comédie un peu cinglé comme il en faisait dans le temps. On a jamais eu les traductions de ses premiers mangas mais les curieux ont pu voir le film déjanté de Katsuhito Ishii d’après le manga Shark Skin Man and Peach Hip Girl pour se faire une idée.

Mochizuki est décidément à l’honneur : Pika en profite pour rééditer l’excellent Dragon Head en grand format. Malheureusement il s’agit toujours de la même adaptation, avec les onomatopées occidentales qui gâchent un peu le plaisir tant elles sont nombreuses et volumineuses (et tant elles sont magnifiques, et font partie intégrante de la composition de la page, en VO). [EDIT : Heu ! En fait, après vérification, il s’agit bien d’une nouvelle version conservant les magnifiques onomatopées japonaises (elle-même doublées en français), ce qui fait que cette édition est bien celle qu’on attendait depuis longtemps !]

Portfolio