Accéder directement au contenu

Jeux vidéo

VVVVVV

Dirt Noze, le 27 février 2010

Il vous faudra une bonne dose de skills pour passer les niveaux de VVVVVV sans mourir toutes les 15 secondes...

Créé par Terry Cavanaugh de Distractionware, VVVVVV est un jeu de plateformes au look & feel délicieusement old school. Basé sur une idée de gameplay simple et originale, la possibilité de changer l’orientation de la gravitation à volonté, le jeu décline ce postulat de départ à l’infini, un peu comme le fait Braid avec la manipulation temporelle (selon Jonathan Blow).

Vous manipulez un petit personnage à la recherche de ses compagnons dans un environnement typique du jeu de plateformes : labyrinthique et bourré d’embuches. La différence avec les jeux de plateformes habituels est que votre petit cosmonaute ne peux pas sauter, par contre il peut modifier la gravité à tout moment. Vous devrez choisir entre tomber vers le bas ou bien tomber vers le haut pour avancer et vous tirer des terribles pièges qui se trouveront sur votre passage...

Vous allez mourir très souvent dans VVVVVV, mais aucun souci : vous allez aussi trouver des points de sauvegarde tous les 3 mètres pour vous empêcher de défoncer le laptop contre le mur...

Pour télécharger la démo Mac & PC (vous pouvez aussi jouer à la démo online) : http://thelettervsixtim.es/

Le seul petit (gros) bémol est que si vous voulez jouer au jeu complet il va falloir payer 11,43€, soit une fortune pour ce sympathique mais petit jeu. Quelle erreur ! Je suis certain que le développeur en vendrait des tonneaux s’il le vendait à 3 ou 4€. Gageons qu’il va rectifier le tire, si vous voyez le prix descendre, merci de le signaler dans les commentaires. Cheers...

EDIT : Les prix ont baissés :
- 3,99€ sur le Mac App Store : http://itunes.apple.com/fr/app/vvvvvv/id413794993?mt=12
- et 4,99€ sur Steam : http://store.steampowered.com/app/70300/
- ou encore 3,71€ directement chez son créateur : https://sites.fastspring.com/distractionware/instant/thelettervsixtimes

Vidéo de gameplay

Essaye encore une fois

http://thelettervsixtim.es/