Accéder directement au contenu

eXistenZ - Cronenberg

Dirt Noze, le dimanche Octobre 2010

Un billet en appelant un autre, je reviens par ici car j’ai revu récemment eXistenZ, le film biotechnologique sur les réalités virtuelles de David Cronenberg. Je n’avais pas trop apprécié ce film à sa sortie en 1999. Il faut dire qu’à l’époque, à la fin du siècle dernier, c’était encore la grande mode du virtuel et on nous en servait alors à toutes les sauces (et pas les plus fines).

Revoir eXistenZ de nos jours est rafraichissant car, grâce à la patine qu’a pris le film en 10 ans, on ne peut définitivement plus prétendre le prendre au sérieux et toute la dimension kitch et comique (car Cronenberg est définitivement un grand clown) nous saute au visage. On peut enfin le prendre pour ce qu’il est, c’est à dire une excellente série B pleine d’inventivité où l’on retrouve, avec bonheur toutes les passions [1] de son géniteur.


[1drogues, dépendances, pénétrations, orifices, mutations, maladies, biotechnologie ...