Accéder directement au contenu

David Oppetit - Blago Bung Records

Dirt Noze, le mercredi Avril 2010

Quel que soit le pseudo ou le projet derrière lequel il se cache, David Oppetit casse les oreilles de ta famille. Défricheur de talent, David OpP, D*opP ou Barry Wet, via les projets K17, Gli Storp, Barry Wet & Bim Johnson ou encore Spotnvulvoil.prog met à mal ton éducation musicale bourgeoise et conformiste.

L’homme-octopus manie les projets comme d’autres font du bilboquet, construit ses instruments lui-même, réconcilie l’electro et l’acoustique, le sonnant et le dissonant et emmène dans les bars des capitales du monde, son barda mobile pour coller ses claques sonores (à moins que ce ne soit du tarama) dans la tronches des convives suçotant leurs olives.

Les vibrations électro-acoustique du monsieur décollent le papier-peint de chez ta tatie et réconcilient les jeunes divorcés.

JPEG - 24.2 ko

Venez goûter à la paisible turbulence du DopP via les deux extraits en écoute ci-dessous :

Blago Bung Records

En 2008, le ménestrel électrique décide de monter Blago Bung Records. La vocation de ce jeune label est de faire exister des projets musicaux ayant une identité artistique qui ne trouverait pas de relais dans un réseau de commercialisation traditionnel. Le mode de fonctionnement de "Blago Bung" se rapproche de l’artisanat (séries limitées (CD K7) et pièces uniques).

Tous les visuels des productions du label sont le travail du plasticien Greg Lelay, vieux complice de David et également deuxième cerveau des projets Gli Storp (avec également Arthur G. Gardet) et Spotnvulvoil.prog.

JPEG - 85.3 ko

Le Dav, quand il n’est pas entre deux aéroports, a tout un paquet de projets en stock pour son label ou pour d’autres (Bourbaki). Le mieux est d’aller faire un tour sur son blog, son MySpace et son SoundCloud pour se tenir au courant des prochaines attaques.

Live - Sally Can’t Dance Festival 2008 (中国先锋音乐节)

http://blago-bung-records.xxl.st/

Portfolio