Accéder directement au contenu

The Devil Master 1977

aka The Demon Lover

daamien, le dimanche Janvier 2014

Un groupe de jeune traine dans un cimetière, Il vont vite être impliqués dans une affaire louche avec un prêtre satanique qui tente d’invoquer un démon de l’enfer.

"Forget all the hassle and let’s go to the castle."

Voir Devil Master est une obligation, du moins pour les esthètes biberonnés aux films Z de drive-ins dans la mouvance d’oeuvres horrifiques nonsensiques aussi essentielles que, disons par exemple Rose Mary’s Baby III, the Vampire StepDaughter (ndlr : !?).

Le film se lance d’ailleurs idéalement avec une intro planante et inquiétante, soutenue magistralement par une b.o. au synthé qui ferait frissonner John Carpenter. Et comment ne pas mentionner la bave aux lèvres ces scènes d’action diaboliques qui n’ont pas leur pareille dans le monde pourtant riche en scène d’action du septième art. Enfin son casting idéal n’aura de cesse de vous subjuguer avec ses étonnants sosies de Frank Zappa et de Metallica (apparemment du chanteur mais mes faibles connaissances en sidérurgie ne me permettent malheureusement pas de confirmer ou d’infirmer cette information). [1]

“The devil made me do it”

Un grand merci donc à Jerry Younkins et Donald Jackson qui ont dirigé, écrit et produit ce first movie de haute volée ainsi qu’à Exhumed Video pour ce VHS-rip plein de saveur qui te comblera sûrement de bonheur.

(à noter l’existence d’un documentaire, intitulé judicieusement the Demon Lover Diary qui relate à merveille l’atmosphère bordélique du tournage, il fût filmé par la copine de Jeff Kreines, le directeur de la photographie)
(à noter que Namely Dennis et Robert Skotak, les deux gus ayant oeuvrés aux costumes et effets très spéciaux participeront plus tard aux plus gros blockbusters de James Cameron !)
(à noter que l’acteur Val Mayerik est auteur de bandes dessinées et co-créateur de Howard the Duck)


[1Et voici en exclusivité les noms des principaux personnages du film : Damian, Prof. Peckinpah, Tom Frazetta, the Demon...