Accéder directement au contenu

the Clean - Anthology

daamien, le vendredi Mars 2011

Nobles héritiers du Velvet, les The Clean jouent un rock nonchalant et rêveur dans une esthétique qui préfigure magistralement le mouvement lo-fi. En effet, formé en 1978 par les frères Kilgour, ce groupe néo zélandais, bien que culte dans son pays, est parfaitement ignoré du reste de monde, même si il inspirera (entre autres) fortement Stephen Malkmus, le leader de Pavement.

Emprunts d’une délicieuse efficacité naïve, les nombreux titres (une quarantaine) qui remplissent généreusement cette anthologie sont instantanément attachant et nous réservent bien des surprises. Chris Knox, camarade du mythique label Flying Nun, n’avait donc pas l’apanage du cool en Nouvelle Zélande ! Voilà donc pourquoi je vous le dirai sans fard, être amateur d’ une indiepop à la Yo la Tengo et ne pas connaitre the Clean, c’est mal !