Accéder directement au contenu

La Moglie Piu’ Bella - Damiano Damiani

aka The Most Beautiful Wife 1970

daamien, le lundi Avril 2011

Sur les bons conseils du Godfather local, un jeune homme fier et fort désireux de rejoindre la Pieuvre Toute Puissante part en quête d’une femme comme il faut, parce qu’en Italie, la famille et la respectabilité c’est le nec plus ultra comme chacun le sait. Notre gaillard Delonesque va donc porter son choix sur une jeune fille pauvre d’une quinzaine d’années (la sublime ornella Muti dans son premier rôle).
Pas de bol pour lui, il est tombé sur une graine de féministe qui attend de lui un amour sincère et épanouissant, pas de bol pour elle puisque son prétendant est un macho plein d’arrogance qui cherche juste à meubler son salon.

Inspiré d’une histoire vraie qui secoua l’ Italie, ce film de Damiani est captivant. Il dresse un portrait presque aporétique de son pays (gangréné par la mafia, la misère et le pouvoir castrateur d’une église bien proche de la politique). Et au milieu de tout ça on voit se débattre seule une ado qui refuse une vie de résignation, l’individu grain de sable pourtant capable de faire cafouiller la grosse machine. Pour autant le film n’est pas manichéen (par exemple cette jeune fille aspire à vivre avec son mafieux, elle exige seulement d’être traitée dignement), on ne sombre heureusement pas dans le mélo tragique populaire.

Il faut aussi parler de l’ ambiance vampirique du film magnifiquement portée par la musique de Morricone, on a d’un côté les villageois craintifs et incultes, prêts à sacrifier quelqu’un pour rester tranquille, et de l’autre côté ces parasites sans scrupules, qui cachés sous des atours de gentilshommes vivent grassement sur le dos du peuple. On retiendra enfin les regards des deux protagonistes qui expriment à merveille la détermination qui les anime.

Portfolio