Accéder directement au contenu

Musique

DJ Elmoe

Raw footwork

Dirt Noze, le 13 janvier 2012

DJ Elmoe fait partie de ces producteurs de Footwork aux beats "home made" concoctés sur Fruity Loops, très street, lo-fi, sombres et saupoudrés de raps aux lyrics hardcore. Il jouait, dans les 00’s, dans la même cour que DJ Nate, dans le style de ce qu’on a surnommé le "Youtube Footwork", une génération spontanée et DIY qui aurait permis au genre de s’exporter à l’exterieur de Chicago vers le milieu de la décennie grâce à l’utilisation massive des sites sociaux comme Youtube ou le défunt Imeem.

DJ Elmoe - Yo Shit Fucked Up

Les tracks footwork de DJ Elmoe s’inscrivent parfaitement dans cette tradition mais sont aisément reconnaissables et possèdent un esprit particulier. Ses rythmiques peuvent être extrêmement lentes, voir paraitre ralenties, tout en restant sur des boucles à 160bpm et, tout en restant très "dark", ses morceaux ont quelque chose de très "smooth" et agréables à l’oreille. DJ Elmoe, sans forcément s’éloigner du dance floor, nous concoctait sur son PC un footwork qui tirait vers le dub et la screw, conçu autant pour l’esprit que pour les jambes, inquiétant, sec et foncièrement urbain.

Voir la vidéo DJ Elmoe Burnin Season qui présente Elmoe et sa clique en train de danser dans un garage en 2008 :

DJ Elmoe Burnin Season

Le son de cette époque, crade, sombre et bricolé sur Fruity Loops n’a plus cours depuis plusieurs années à Chicago et était déjà obsolette quand le label britanique Planet Mu fit découvrir cette scène en Europe avec la première compilation Bangs & Works (voir l’excellente interview datant de 2010 que Neema du label Ghettophiles a donné à generationbass.com).

Sous l’influence notamment de DJ Rashad et de DJ Spinn, les producteurs de Footwork délaissèrent Fruity Loops pour la MPC et se dirigèrent vers des prods plus fines, plus complexes et mieux produites. Les influences se firent aussi plus variées (soul, jazz, electro ...).

N’ayant pas de label pour faire exister cette musique en dehors du réseau des DJ locaux, le son de cette époque était principalement distribué sur Imeem, un réseau social surtout utilisé au USA qui permettait de partager de la musique et des vidéos. On signait ses tracks en répétant plusieurs fois son nom de DJ au cours du morceau, mais cela ne suffisait pas a éviter de se les faire voler et, selon les acteurs de l’époque, il n’était pas rare de les retrouver ailleurs revendiquées par quelqu’un d’autre. En 2009, quand Myspace racheta Imeem dans le but de le tuer, toute cette musique disparu. Certains émigrèrent sur Youtube mais c’était déjà la fin d’une époque.

Tout comme DJ Nate qui a laissé tomber le Footwork pour se consacrer à un Rap/RnB cheap et mielleux, DJ Elmoe ne semble plus très actif ces derniers temps. Le statut de sa page Myspace, qui date de 2009, nous dit "fuk it myspace dead", mais partage toujours quelques titres old school bien sentis, et son compte Youtube, ormis quelques beats rap très pompiers, ne sert quasiment plus qu’a poster ses exploits sur Gears of War.

L’obsolescence de cette scène n’avait pas empêché Planet Mu de sortir une anthologie DJ Nate en 2010 et de présenter nombre de ses représentant (dont DJ Elmoe avec Yo Shit Fucked Up et Whea Yo Ghost At, Whea Yo Dead Man) sur le premier volume de Bangs & Works. On espère pouvoir avoir accès aux tracks de DJ Elmoe de la même manière que pour DJ Nate, en attendant on peut se rabattre sur une série de Myspace et Youtube rips que je vous ai compilés ci-dessous.

- Télécharger la compilation DJ Elmoe - Rips

[Mise à jour - décembre 2015] : Depuis que cet article a été écrit, DJ Elmoe à ouvert un Bandcamp très bien fourni : https://djelmoe.bandcamp.com/

Dj Elmoe and Dj Killa E interview (Uncut Version)