Accéder directement au contenu

So long, Mister Gazzara…

La mort d’un génie

Yann, le samedi Février 2012

Série noire aux Etats-Unis : après Mike Kelley, Ben Gazzara. Ca buzz grave sur Facebook.

Il n’y a rien a dire. Pour les détails biographiques, je vous renvoie à Wikipedia. Ben Gazzara aura toute sa vie été un acteur de la marge, discret, s’engageant auprès de cinéastes qui n’évoluaient pas dans le mainstream, John Cassavetes au premier chef. Brillantissime dans Happiness de Todd Solondz en 1998 ainsi que dans Dogville de Lars Von Trier en 2003, c’est sans doute dans The Killing of a Chinese Bookie en 1976 qu’il révèle tout son talent, tout en retenue, pas cabotin pour un sous.

Ben Gazzara sur Wikipedia