Accéder directement au contenu

Johnny Dowd

Pandabold, le jeudi Avril 2011

Johnny Dowd, bluesman et poète texan, a une voix rocailleuse, une guitare feignant l’approximation... et une foutue classe.

De la quinzaine de disques sortis à ce jour par le Monsieur, citons par exemple Down In The Valley (2000, auto-produit), Wake Up the Snakes (2010, Munich Records) ou encore More or Less (2011, Zlaxyi Records), qui pourraient constituer une bonne introduction à son travail.

On le retrouve également dans diverses formations comme Hellwood, en compagnie de Willie B et Jim White (avec lequel il participe, entre autres, au film Searching For The Wrong-Eyed Jesus de Andrew Douglas en 2003), ou plus récemment dans The Tin Teardrops avec Mike Cook et Alan Pauling.

Johnny Dowd est au blues ce que Sam Peckinpah est au western : ça sent le désert rude, les cailloux dans les bottes, les serpents à l’affût.

Photo : Kat Dalton / Vidéo : extrait de "Searching For The Wrong-Eyed Jesus" de Andrew Douglas, 2003 / Petite dédicace personnelle à Dominique qui m’a fait découvrir Johnny Dowd. Merci.